La Réserve fédérale américaine intensifie son action

23 mars 2020

Réserve Fédérale | Fed | US | USA | Dollar

La Fed a annoncé ce matin un certain nombre d'actions supplémentaires afin de soutenir le fonctionnement de l'économie et du système financier. Cela peut être considérée comme une action «suprême» de la banque centrale. Ces mesures impliqueront l'achat d'actifs pour un montant de 600 milliards de dollars rien que cette semaine, et prévoient essentiellement des systèmes qui permettront de reconduire pratiquement tous les prêts de l'économie. Elles pourraient avoir été motivées, au moins en partie, par le retard du vote du Sénat sur le nouveau plan de relance relatif au COVID-19. Il est évident que la Fed peut agir rapidement et, dans l'hypothèse où le Sénat serait bientôt en mesure d'adopter le projet de loi, ces mesures prises conjointement devraient être porteuses de confiance.

Citation tirée du communiqué de presse de la Fed :

  • Soutien au fonctionnement critique du marché. Le Federal Open Market Committee (FOMC) procèdera à l’achat des titres du Trésor et des titres adossés à des créances hypothécaires d'agences dans les quantités nécessaires pour soutenir le bon fonctionnement du marché et la transmission efficace de la politique monétaire à des conditions financières et économiques plus larges. Le FOMC avait précédemment annoncé qu'il achèterait au moins pour 500 milliards de dollars de titres du Trésor et pour 200 milliards de dollars au moins des titres adossés à des créances hypothécaires. En outre, le FOMC inclura des achats de titres adossés à des créances hypothécaires commerciales d'agences dans les achats de titres adossés à des créances hypothécaires d'agence.
  • Soutenir le flux de crédit aux employeurs, aux consommateurs et aux entreprises en établissant de nouveaux programmes qui, pris ensemble, fourniront jusqu'à 300 milliards de dollars de nouveaux financements. Le département du Trésor, par l'intermédiaire du Fonds de stabilisation des changes (FSE), injectera 30 milliards de dollars de capitaux propres à ces mécanismes.
  • Création de deux facilités de crédit pour soutenir le crédit aux grands employeurs - la Primary Market Corporate Credit Facility (PMCCF) pour les nouvelles émissions d'obligations et de prêts et la Secondary Market Corporate Credit Facility (SMCCF) pour fournir des liquidités destinées à alimenter les obligations d'entreprises en circulation.
  • Création d'une troisième facilité de crédit, un mécanisme de prêt à terme de titres adossés à des actifs (TALF), pour soutenir le flux de crédit aux consommateurs et aux entreprises. Le TALF permettra l'émission de titres adossés à des actifs (ABS) garantis par des prêts étudiants, des prêts automobiles, des prêts sur carte de crédit, des prêts garantis par la Small Business Administration (SBA) et certains autres actifs.
  • Faciliter le flux de crédit aux municipalités en élargissant le mécanisme de liquidité des fonds communs de placement du marché monétaire (MMLF) pour y inclure une gamme plus large de titres, notamment des billets à vue à taux variable (VRDN) municipaux et des certificats de dépôt bancaires.
  • Faciliter le flux de crédit aux municipalités en élargissant le mécanisme de financement des billets de trésorerie (CPFF) pour inclure des billets de trésorerie de haute qualité, exonérés d'impôts, comme titres éligibles. En outre, la tarification de la facilité de crédit a été réduite.
 

Outre les mesures ci-dessus, la Réserve fédérale prévoit d'annoncer prochainement la création d'un programme de prêts aux entreprises qui ont pignon sur rue pour soutenir les prêts aux petites et moyennes entreprises admissibles, en complément des efforts de la SBA.

Ces actions viennent s'ajouter aux mesures prises par la Réserve fédérale au cours de la semaine dernière pour soutenir le flux de crédit aux ménages et aux entreprises. Il s'agit notamment des mesures suivantes :

  • La création du CPFF, du MMLF et de la Primary Dealer Credit Facility ;
  • L'expansion des lignes de swap de liquidité de la banque centrale ;
  • des mesures visant à améliorer la disponibilité et à assouplir les conditions d'emprunt au guichet d'escompte ;
  • La suppression des réserves obligatoires ;
  • des orientations encourageant les banques à faire preuve de souplesse à l'égard des clients confrontés à des difficultés financières liées au coronavirus et à utiliser leurs réserves de liquidités et de capitaux pour ce faire ;
  • des déclarations encourageant l'utilisation du crédit intrajournalier à la Réserve fédérale.

23 mars 2020

À lire aussi

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez